Site officiel de"Vallée de la Cisse" : étudier de manière pluridisciplinaire les questions culturelles et diffuser les résultats des recherches par divers moyens sur nos 18 communes fédérées de la Vallée Averdon - Chambon-sur-Cisse - Chouzy-sur-Cisse - Coulanges - La-Chapelle-Vendômoise - Fossé - Landes-le-Gaulois - Marolles - Mesland - Molineuf - Monteaux - Onzain - Orchaise - St-Bohaire - St-Lubin-en-Vergonnois - St-Sulpice-de-Pommeray - Seillac - Veuves
vallee.de.la.cisse@gmail.com

Les tranchées bretonnes de Plouédern

Loin du front, la Bretagne aussi a ses tranchées de la Grande Guerre

par Alain Gauthier, l’administrateur du site

  • Pour les enfants du quartier de Kergoat à Plouédern, au nord de Landerneau, c’est et ça a toujours été un terrain de jeu idéal, à proximité des maisons, un peu à l’écart, le long d’un chemin...
  • En 2009, l’association Dourdon (association d’histoire locale et de patrimoine du Pays de Landerneau-Daoulas) a mis en place une exposition sur la guerre 14.
  • Nous connaissions l’existence de tranchées au nord de Landerneau mais n’avions pas eu occasion de nous y rendre. L’occasion s’est alors présentée et c’est avec VPM, l’association Valoriser les patrimoines militaires, que nous nous y sommes rendus.
  • Nous avons vu immédiatement l’intérêt de préserver ce site. Certes le contexte du centenaire qui approchait était un élément favorable, mais ce ne fut pas notre seule motivation. Sa proximité avec la ville, son accès facile, l’état de conservation des boyaux – même s’ils sont encombrés de végétation et de débris divers – permettaient d’envisager un travail de mise en valeur.
  • Le préalable a été d’identifier le propriétaire, de savoir si la parcelle était louée ou non, de faire des recherches en archives, de relier ce « terrain d’entrainement » à la caserne de la ville voisine.
  • Un contrat entre le propriétaire et l’association Dourdon a été établi en décembre dernier, des relevés réalisés par un cabinet de géomètres. Sur une parcelle de 8832 m2, 300 mètres linéaires de tranchées serpentent.
  • Les soldats casernés dans l’ancien couvent des Ursulines à Landerneau avaient leurs terrains d’entrainement sur les collines voisines :
  • - le champ de tir au sud dont il reste encore des traces sur la commune de Saint-Urbain date de …
  • - un article de presse de mai 1916 relate un accident de grenade … dans les tranchées de Pencran au sud de la ville en ces termes :
  • « Il n’y a plus rien de commun entre l’éducation militaire des recrues d’avant-guerre et celle d’à-présent. Et c’est pourquoi on inculque aux jeunes de la classe 17 des principes absolument nouveaux. A Landerneau où se trouve le dépôt du 128e régiment d’infanterie, les « bleuets », recrutés pour la plupart dans la Somme, s’exercent quotidiennement sur le plateau de Pencran. Ils y ont creusé plusieurs lignes de tranchées en tous points semblables à celles qui osnt construites sur le front. »
  • Sur les tranchées de Plouédern, aucune trace dans les archives municipales, départementales ou militaires de Vincennes.
  • Seul le témoignage de François Plougastel l’atteste : pendant la première guerre mondiale, il avait alors une dizaine d’années et en sortant de sa maison il voyait les soldats sortir de la caserne. Le choix était vite fait, il suivait les hommes qui partageaient volontiers leur pitance avec lui, une raison supplémentaire de faire l’école buissonnière !
  • A ce jour ce dossier n’a pas pu figurer dans les dossiers retenus par le comité départemental de labellisation, bien qu’il en ait reconnu l’intérêt.
  • Un chantier de jeunes pourrait y être organisé au printemps 2015 pour débroussailler le site, débarrasser les boyaux de tout ce qui les encombrent. La reconstitution de 4 à 5 mètres de tranchées est envisagée pour servir de support pédagogique au dossier qui sera proposé aux établissements scolaires. Un panneau sera installé à proximité afin que le promeneur qui passe sur le chemin soit averti de la présence des tranchées.

(vu par 1035 visiteurs)

info portfolio

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0