Site officiel de"Vallée de la Cisse" : étudier de manière pluridisciplinaire les questions culturelles et diffuser les résultats des recherches par divers moyens sur nos 18 communes fédérées de la Vallée Averdon - Chambon-sur-Cisse - Chouzy-sur-Cisse - Coulanges - La-Chapelle-Vendômoise - Fossé - Landes-le-Gaulois - Marolles - Mesland - Molineuf - Monteaux - Onzain - Orchaise - St-Bohaire - St-Lubin-en-Vergonnois - St-Sulpice-de-Pommeray - Seillac - Veuves
vallee.de.la.cisse@gmail.com
Accueil > CISSE, ses fontaines dans le canton d’Herbault

CISSE, ses fontaines dans le canton d’Herbault

Dernier ajout : 27 août 2016.

Vous y trouvez, commune par commune, des reproductions de cet ouvrage de Jean Marie LORAIN et Alain GAUTHIER, illustrations de Jacqueline JOLLY, édité en 1989 par le Syndicat d’Initiative d’Onzain. Le recensement couvre la totalité du canton d’Herbault.

En septembre 1988, nous écrivions en PRÉAMBULE :

Depuis 1983 la Société d’Histoire Naturelle et d’Anthropologie de Loir et Cher a entrepris de réaliser l’inventaire des sources du Loir et Cher.
Nous présentons aujourd’hui celui du canton d’Herbault fruit de quatre années de recherches bibliographiques et d’enquêtes sur le terrain. Il se traduit par un bilan de 186 sources étudiées. Ce chiffre, nous le devons à un grand nombre de correspondants qui ont su se passionner avec nous pour le sujet et avec une gentillesse sans égale pour nous accueillir, nous guider sur le terrain, ou nous communiquer maints détails intéressants. Leurs noms figurent en fin de volume, ils sont tous co-auteurs de l’inventaire et ont toute notre gratitude.

Mais faire un inventaire, voire en rédiger la synthèse n’est rien si les résultats doivent rester au fond d’un tiroir. Quelques études partielles avaient été publiées (A GAUTHIER [3,6,5]-J Marie LORAIN [6,7]) mais il restait à trouver un éditeur pour l’ensemble. Le Syndicat d’Initiatives d’Onzain, en la personne de son président, Monsieur Marcel JOUSSET, s’est tout de suite intéressé au projet, et, avec l’aide de la Municipalité d’Onzain et du Ministère de la Culture, a pu le mener à bien.

Monsieur Guy LEMOINE, dont l’activité dans le domaine culturel n’est pas à démontrer, nous a honoré d’un avant propos flatteur. Des artistes locaux nous ont confié leurs dessins.

Tous ces désintéressements, ces aides, ces preuves de confiance à notre égard honorent ceux à qui nous le devons.

Nous ne saurions les remercier comme ils le méritent, si ce n’est en incitant les lecteurs à ne pas les oublier.

 [1]

Notes

[1*Les chiffres entre crochets revoient à la bibliographie de la fin de l’ouvrage

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0